7 février 2020 – Bouillante – Deshaies

8 février 2020

Guadeloupe 2020

IMG_8947-compressedAujourd’hui journée aventure ! Nous partons pour une randonnée de plus de 3h30 dans la forêt vierge au-dessus de Bouillante. Nous avons choisi La trace de la rivière Quiock que nous devons franchir 17 fois. Difficulté : moyenne, distance : 7,5 km.

Nous voilà partis sacs au dos dans cette luxuriante végétation, nos plantes d’intérieur semblent lilliputiennes à côté des immenses fougères et autres variétés de la forêt. Le chemin est très humide il faut dire qu’il a plu toute la nuit. Nous nous enfonçons dans la forêt en suivant le balisage et les difficultés commencent. Le chemin est tracé à travers un enchevêtrement de racines, de boue, de roches, de cailloux, c’est très glissant.

IMG_0858-compressedIMG_0852-compressedSi au début nous faisons attention où nous marchons au bout de quelques centaines de mètres, notre priorité était de ne pas tomber dans la boue. Nous avançons en file indienne, la boue s’accumulant sous nos chaussures, nous rattrapant aux arbres, et autres lianes qui pendent. De plus le chemin est loin d’être plat donc nous escaladons à travers les racines qui sont autant de pièges sous nos pieds : concentration maximum. Au bout d’un certain temps il se met à pleuvoir ce qui est presque agréable mais nous sommes tellement occupés à regarder où nous mettons les pieds que pluie ou pas pluie on avance.

IMG_0900-compressedIMG_0844-compressedA chaque passage de rivière Laurent nous attend appareil en main prêt à capter la chute d’un de nous trois. Pour être franche, je crois que nous avons tous glissé au moins une fois il suffit de regarder nos derrières. Chaque franchissement nous permet de laver nos chaussures et nos jambes pleines de boue. Tout est immense même si nous n’avons pas vraiment le loisir de regarder alentour, nos yeux sont rivés au sol, chaque pas est important pour la stabilité.

IMG_0925-compressedAux deux tiers de la balade, nous nous octroyons une petite pause : ravitaillement au milieu de la rivière les fesses posées sur une pierre sèche. Au bout de presque 4h nous arrivons au bout de nos efforts. Là encore la rivière coule. Les garçons en profitent pour prendre un bain tandis que Laure et moi nettoyons nos chaussures. Sauf que à l’arrivée il faut récupérer la voiture que nous avons laissée en haut.

Nous allions repartir quand des touristes que nous avons croisés lors de la randonnée nous proposent de ramener notre chauffeur (Laurent) jusqu’à la voiture pour qu’il vienne nous récupérer, ce que nous acceptons avec plaisir.

IMG_0939-compressedEn rentrant à l’appartement nous finissons nos restes avant de partir vers Deshaies.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

berberspacemorocco |
Ju and Mimi on the road |
pacoucharly |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une application directe du ...
| location Calvi Location à C...
| Nico et Lucie en Nouvelle-Z...