21 Janvier 2019 – Khao Lak

22 janvier 2019

Thaïlande - 2019

Après une deuxième nuit dans notre hutte, perturbée une fois encore par les pleurs du baby d’à côté, les fêtards à rentrée tardive et tous les cris agréables, eux, des animaux de la jungle, nous reprenons la route direction les plages de Khao Lak, endroit devenu tristement célèbre en décembre 2004.

0D6BCD2D-FC5C-4989-B9FF-2C0170B76395Chemin faisant, nous apercevons bientôt un éléphant sur le bas côté de la route. Le pied sur le frein, Laurent stoppe l’auto un peu plus loin et me voilà partie pour un face à face avec l’animal. J’aperçois ses longues défenses et ralentis mon pas, (il est grand le bougre), traverse la route pour prendre du recul et une photo, puis traverse de nouveau pour me trouver finalement à 2 m de lui. Et là, mauvaise surprise. Ce pauvre éléphant était seul, en plein soleil et attaché par une courte chaîne à la patte, avec un balancement répétitif et l’œil éteint qui semblaient en dire long sur sa condition. Je suis restée devant lui, inutile, impuissante et profondément triste. De l’autre côté de la route, en contre-bas, d’autres éléphants affublés de nacelles sur le dos attendaient certainement les touristes de la journée. Ils étaient, eux aussi, attachés à un arbre et 50 cm de chaîne à la patte. Dégoûtée, je suis retournée à la voiture. La misère humaine entraîne la misère animale, et le tourisme conforte ces comportements. Je suis déconcertée.

3971C44F-CF50-429A-BF55-B0A9F2D87FC84E1E1300-A7CE-4A6A-A37A-F16346C53364Nous reprenons la route en direction donc de Khao Lak à l’ouest et Théo nous indique les waterfalls «Ton Chong fa» sur le chemin. Nous voilà partis pour une petite grimpette à la découverte de ces cascades au milieu de la jungle, nettement moins fréquentées que celles du début de séjour. Petite halte sympa avec une sensation toute relative de fraîcheur.

116F13A5-86A7-42CA-A526-58DBD0EF6345Puis direction la plage de Khao Lak. Elle est peu fréquentée ; courte baignade dans une eau chaude pour Lolo et moi pendant que Théo sieste à l’ombre des cocotiers mais, les pieds dans l’eau et face à l’océan, nous regardions l’horizon avec une étrange impression. Nous imaginions l’eau se retirer loin, loin, puis cette grosse vague déferlante… mal à l’aise, nous sommes vite repartis.

27B11AA1-EF27-4D55-9E35-491481D56C30DB555BCB-D7E4-42E6-8301-584878B6A368Nous prenons la direction de Phang-nga, un peu plus à l’est, où se trouve notre dernière étape de sommeil. Nous partons à la découverte de la ville. Foire, manèges, chapiteaux de stands de nourriture aussi étranges que variés… ambiance champêtre surannée. Nous nous retrouvons une fois de plus noyés dans la masse et le bruit à ne plus savoir où donner de la tête pour manger. Cette fois, notre choix ne fut pas le bon, on ne peut pas gagner à tous les coups, surtout quand il n’y a aucune indication en anglais et qu’ils font mine de ne rien comprendre ! Mais nous nous rattraperons demain pour notre dernier jour

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

berberspacemorocco |
Ju and Mimi on the road |
pacoucharly |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une application directe du ...
| location Calvi Location à C...
| Nico et Lucie en Nouvelle-Z...